Home » Kate Middleton présente ses excuses après la publication d’une photo retouchée de la princesse et de ses enfants

Kate Middleton présente ses excuses après la publication d’une photo retouchée de la princesse et de ses enfants

by Marko Florentino
0 comment


Photo non datée de la princesse de Galles, Kate Middleton, entourée de ses enfants, Louis, George et Charlotte, sur une photo présentée comme ayant été prise par le prince William, et diffusée le dimanche 10 mars par le palais de Kensington. « Merci pour vos vœux et votre soutien continu au cours des deux derniers mois. Je souhaite à tout le monde une joyeuse Fête des mères », fête célébrée au Royaume-Uni le même jour, dit le court message signé « C » (pour Catherine) qui accompagne l’image.

Plusieurs grandes agences de presse ont retiré de leur catalogue, dimanche 10 mars dans la soirée, une photographie de la princesse de Galles, Kate Middleton, et de ses enfants, diffusée quelques heures plus tôt par la famille royale. La publication de l’image a eu lieu dans un contexte sensible pour le palais de Kensington, dont l’absence de communication autour de l’opération subie par Kate Middleton à la mi-janvier suscite des interrogations depuis plusieurs semaines.

Parmi elles, l’Agence France-Presse (AFP), Associated Press (AP), Getty images ou Reuters justifient leur décision par le fait que l’image avait été visiblement fortement modifiée. Pour AP, ce choix est nourri par le fait que l’image « ne respectait pas les normes photographiques ». « Il est apparu que l’image fournie par le palais de Kensington aujourd’hui [dimanche] de Kate et de ses enfants a été modifiée », a précisé l’AFP. L’agence anglaise Press Association (PA) a également retiré l’image de ses serveurs, exprimé « des inquiétudes à son sujet ». Lundi matin, le compte X du palais de Kensington a publié des « excuses » de la part de la princesse, qui explique que, comme « de nombreux photographes amateurs », il lui arrive « occasionnellement de m’essayer à la retouche ».

« Les principales agences de presse ont estimé que ces modifications ne respectaient pas les standards éthiques de la profession, et elles ont convenu collégialement de retirer cette photo de leurs plates-formes de diffusion », a expliqué le directeur de la photo à l’AFP, Eric Baradat.

L’AFP avait « dès l’origine dûment signalé qu’elle diffusait une photo transmise par une institution tierce ». Elle « se devait de retirer la photo au nom de la confiance que lui portent ses abonnés, et de la transparence qu’elle doit au grand public en général dans une société où les images manipulées sont devenues omniprésentes », a ajouté M. Baradat dans un communiqué.

Captures d’écran des communiqués transmis au « Monde » par les agences AFP, AP et Reuters pour signaler une anomalie sur l’image publiée par la famille royale, le 10 mars 2024.

Après les excuses de la princesse, des sources royales ont évoqué auprès de PA des « ajustements mineurs » sur la photo et assuré que le couple et leurs enfants ont « passé la Fête des mères ensemble et ont passé une journée merveilleuse ». Dès lundi matin, le chroniqueur royal de la chaîne privée ITV Chris Ship a souligné que cette photo, destinée à contrer les théories du complot et rassurer sur l’état de la princesse a finalement fait « exactement l’inverse ».

Sur cette photo, présentée par le palais comme prise par le prince William, et publiée sur les comptes officiels du couple sur les réseaux sociaux, Kate est assise souriante sur une chaise de jardin, vêtue d’un jean, d’un pull et d’une veste sombre, entourée de ses trois enfants, Louis, George et Charlotte (de gauche à droite), souriants. Le cliché a été pris « à Windsor plus tôt cette semaine », a précisé le palais. En y regardant de plus près, plusieurs détails de l’image semblent en effet avoir été retouchés.

Détails intrigants

Détail du pull et du genou de Charlotte.

Tout d’abord, sur la droite, la manche du pull de Charlotte a été maladroitement effacée. Le genou de la fille du couple a également été légèrement effacé. Sur la gauche de l’image, c’est le pull de Louis qui a été modifié, laissant apparaître des incohérences dans le motif. Par ailleurs, une partie du vêtement semble atteinte par une forme de flou caractéristique d’une retouche visant à répéter un motif.

Détail du pull de Louis et de la main de Kate.

Une rupture au niveau du sol semble aussi être le résultat d’une retouche maladroite, faisant apparaître une petite incohérence. Cependant le flou de la zone, en arrière-plan, ne permet pas de certifier qu’il s’agit d’une autre manipulation hasardeuse.

Détail du sol, à gauche.

On peut encore citer cette étrange rupture sur la fermeture Eclair de la veste de Kate, mais aussi sa main droite étrangement floue alors que le plan sur lequel elle se trouve est net. Pourtant, le cliché, pris en plein jour, a pu bénéficier d’un temps de pose court, ce que semble étayer la faible profondeur de champ, qui laisse penser que la photo a été prise à pleine ouverture. Le Monde n’a pas été mesure d’accéder aux données originelles de l’image, qui permettraient de connaître son temps de pose et son ouverture photométrique.

Détail de la veste et des cheveux de Kate.

Enfin, de nombreux internautes cités par le tabloïd britannique The Sun se demandent pourquoi la princesse ne porte-t-elle pas, comme à son habitude, son alliance, à la main gauche. D’autres détails intriguent encore, comme cette ombre portée par les cheveux de Kate sur la main de George, trop fortement contrastée pour être totalement naturelle, selon le média américain The Verge.

Dans tous les cas, ces manipulations, de taille et de nature différentes, de plusieurs détails à divers endroits de l’image rendent difficile la compréhension exacte de ce qu’elles essaient de dissimuler.

Interrogations au sujet de la princesse

Cette image manipulée risque d’alimenter de nombreuses interrogations autour de la princesse Kate. Sa dernière apparition publique officielle remonte à la messe de Noël de la famille royale à Sandringham, à la fin de décembre. Une discrétion inédite pour la princesse, dont les déplacements sont très suivis par les médias britanniques.

A la mi-janvier, le palais de Kensington avait annoncé que la princesse avait subi la veille dans une clinique de Londres une opération « programmée » de l’abdomen, sans en préciser la cause, en démentant que cela soit lié à un cancer.

Relayant le « souhait » de Kate « que ses informations médicales personnelles restent privées », il avait communiqué sur le fait qu’elle ne participerait à aucun engagement public officiel avant Pâques. William avait également allégé son emploi du temps pour rester auprès de son épouse et de leurs enfants.

Au début de mars, la communication millimétrée du palais a été mise à rude épreuve. Le ministère de la défense britannique a mentionné sur un de ses sites Internet que la princesse avait prévu de participer le 8 juin à une des parades militaires organisées pour l’anniversaire officiel du souverain.

Visiblement pris au dépourvu, le palais de Kensington, qui gère l’agenda de Kate et de William, n’a pas confirmé l’événement, tandis que des sources royales affirment qu’il n’a pas été consulté en amont par le gouvernement, qui a finalement retiré la mention de la présence de Kate.

La communication autour de l’état de santé de la princesse de Galles tranche avec l’effort de transparence mené par le palais de Buckingham autour du cancer dont souffre Charles III. Si sa nature n’a pas été précisée, le roi est régulièrement photographié dans les quelques fonctions officielles qu’il continue d’effectuer, essentiellement des entretiens avec le premier ministre et des diplomates étrangers.

Le Monde avec AP, AFP et Reuters

Réutiliser ce contenu





Source link

You may also like

Leave a Comment

NEWS CONEXION puts at your disposal the widest variety of global information with the main media and international information networks that publish all universal events: news, scientific, financial, technological, sports, academic, cultural, artistic, radio TV. In addition, civic citizen journalism, connections for social inclusion, international tourism, agriculture; and beyond what your imagination wants to know

RESIENT

FEATURED

                                                                                                                                                                        2024 Copyright All Right Reserved.  @markoflorentino