Home » deux enfants de 4 et 13 ans portés disparus dans le Gard, cinq corps retrouvés

deux enfants de 4 et 13 ans portés disparus dans le Gard, cinq corps retrouvés

by Marko Florentino
0 comment


Un pont submergé par le Gard en crue, à Dions, le 10 mars 2024.

Le bilan des crues dans le sud de la France s’est alourdi, lundi 11 mars, et est passé à cinq morts. Dans le Gard, le corps d’un homme, qui pourrait être celui du père de famille porté disparu avec ses deux enfants depuis samedi soir, a été découvert lundi, a fait savoir la préfecture.

Les deux enfants, âgés de 4 et 13 ans, emportés par les flots alors qu’ils tentaient de traverser un pont submersible sur le Gardon (autre nom du Gard) à Dions restent toujours disparus. La mère de famille, âgée de 40 ans, a pu être sauvée et a été hospitalisée. La voiture a été retrouvée, vide, en aval du lieu du drame, lié au passage de la tempête Monica.

Trois victimes avaient précédemment été retrouvées mortes dans le Gard. Elles avaient, tout comme les personnes disparues, tenté de franchir des ponts submersibles sur les rivières en crue, gonflées par les trombes d’eau qui se sont abattues samedi et dans la nuit, parfois la valeur de plus d’un mois de pluie en à peine vingt-quatre heures. Plus de deux cents pompiers, gendarmes et autres secouristes ont été mobilisés dans ce département pour retrouver les disparus, avec bateaux, hélicoptères, drones et chiens.

Par ailleurs, en début d’après-midi, lundi, la préfecture de l’Hérault a annoncé sur son compte X qu’un « homme a été retrouvé décédé à Pézenas sur un tronçon qui était en vigilance jaune crues lors des intempéries de ce week-end ». Cet homme âgé de 87 ans est donc la cinquième victime de ces intempéries. Alors qu’une jeune femme qui avait été aperçue sur des images de vidéosurveillance dans la voiture de l’octogénaire quelques heures avant sa disparition était recherchée, le procureur de la République de Béziers, Raphaël Balland, a annoncé dans un communiqué lundi soir qu’elle avait été « localisée en bonne santé ». « Elle expliquait avoir été effectivement transportée par la victime qui était ensuite repartie seule au volant de son véhicule », a-t-il précisé.

Un homme porté disparu en Ardèche

Parmi les cinq victimes de ces intempéries, le premier corps sans vie a été retrouvé à quelques centaines de mètres de l’endroit où une voiture, avec deux personnes de nationalité belge, a été emportée par les flots samedi vers 18 h 45 à Gagnières, village du nord du département. Le véhicule avait emprunté un pont alors que la route avait été fermée par la municipalité et qu’un garde champêtre avait demandé directement au conducteur de ne pas s’y engager.

Une des deux personnes à bord du véhicule avait réussi à en sortir, avant d’être récupérée par les sauveteurs après avoir passé plus de deux heures accrochée à des branches. Les deux hommes résidaient à Gagnières, a précisé la préfecture à l’Agence France-Presse.

A Goudargues, 1 100 habitants, dans le nord du Gard près de l’Ardèche, les sauveteurs ont retrouvé deux corps dans une voiture. Ils y menaient des recherches après un appel d’urgence de deux automobilistes se disant en difficulté, reçu vers 5 heures dimanche. Selon les premiers éléments de l’enquête, communiqués par la préfecture du Gard, la voiture aurait été occupée par deux femmes, âgées de 47 et 50 ans, qui se rendaient en Espagne.

Dans le département voisin de l’Ardèche, un homme est toujours porté disparu depuis samedi dans le village de Saint-Martin-de-Valamas, à la suite des intempéries, a expliqué la préfecture. Selon une source de la gendarmerie, il s’agit du responsable d’une centrale hydroélectrique qui était parti contrôler son installation. A Montselgues, selon la préfecture, un glissement de terrain a entraîné l’effondrement de deux maisons secondaires – aucune victime n’est à déplorer.

Cinq départements toujours en vigilance orange crues

« Mes pensées vont vers les victimes des intempéries et leurs familles, ainsi que vers les personnes sinistrées », a réagi dans la soirée sur X le président, Emmanuel Macron. Appelant à la « vigilance et [à la] prudence », il a dit que « les services de l’Etat sont mobilisés pour porter assistance et retrouver nos disparus ».

Newsletter

« Chaleur humaine »

Comment faire face au défi climatique ? Chaque semaine, nos meilleurs articles sur le sujet

S’inscrire

Le Gard et six autres départements avaient été placés samedi en vigilance orange par Météo-France en raison de la tempête Monica. « [Malgré la répétition des messages de précaution,] nous déplorons toujours des comportements (…) dangereux, d’abord pour les personnes qui s’exposent, dangereux également pour les personnes dont le devoir est d’aller leur porter secours », a déclaré la préfecture du Gard, qui estime qu’un tel épisode ne s’était pas produit dans le département depuis une dizaine d’années.

Cinq départements sont toujours en vigilance orange pour crues lundi (Charente-Maritime, Gironde, Puy-de-Dôme, Pyrénées-Atlantiques, Yonne), selon le dernier bulletin, actualisé à 10 heures, émis par Météo-France. La vigilance a été levée dans les Bouches-du-Rhône, la Saône-et-Loire et le Gard. La Gironde est maintenue en vigilance jaune pour vagues-submersion.

Le Monde avec AFP

Réutiliser ce contenu





Source link

You may also like

Leave a Comment

NEWS CONEXION puts at your disposal the widest variety of global information with the main media and international information networks that publish all universal events: news, scientific, financial, technological, sports, academic, cultural, artistic, radio TV. In addition, civic citizen journalism, connections for social inclusion, international tourism, agriculture; and beyond what your imagination wants to know

RESIENT

FEATURED

                                                                                                                                                                        2024 Copyright All Right Reserved.  @markoflorentino